Infos pratiques Mongolie

mongolie-infos-pratiques

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, la Mongolie n’est pas une destination qui nous fait rêver. Certes, on aime les grands espaces et les déserts, mais les parcourir en toute indépendance n’est pas chose aisée. Comme on n’a aucune envie de s’intégrer à un groupe pour passer un paquet d’heures les fesses vissées dans une vieille Jeep russe, les alternatives qui nous restent pour entrevoir la culture mongole ne sont guère nombreuses. D’emblée, on a éliminé les treks à cheval pour deux raisons majeures :  d’abord, cet animal n’est pas le meilleur ami de Gérard, et en ce qui me concerne, son poil me déclenche de sérieuses crises d’asthme. Autant donc éviter les problèmes ! Exit également les tours privés : hors budget, et de nouveau on se retrouve confrontés aux centaines de kilomètres à avaler. Pourtant, on n’a pas envie de passer à côté de la destination… Pour mettre fin au dilemme, on va opter pour un programme un peu hybride, à savoir un stop de quelques jours à Ulan Bator – la capitale n’est pas réputée pour sa beauté, mais elle présente l’avantage de posséder musées et monastères bouddhistes intéressants – suivi d’un petit séjour à Karakorum, autrefois camp de base de Gengis Khan. Et pour rejoindre cette ancienne capitale mongole, on utilisera le bus local pour un petit parcours de sept heures, ce qui ne devrait pas nous faire peur ! Sur place, on logera dans une guesthouse qui propose des tours à la journée ainsi qu’une découverte des traditions artisanales mongoles. Alors certes, on ne parcourra pas l’ensemble de la Mongolie, mais je pense que l’on aura tout de même un joli petit aperçu du pays. Et si on est emballés, eh bien on reviendra pour une découverte plus approfondie !


Formalités administratives & visa

Un visa est obligatoire pour pénétrer sur le sol mongol. On doit absolument se le procurer avant d’arriver dans le pays car il n’y a pas de délivrance à la frontière. Le visa touristique a une durée de validité de 90 jours (c’est à dire qu’il faut entrer dans le pays avant qu’il ne soit périmé),  pour un séjour inférieur à 30 jours et une seule entrée. Pour les séjours plus longs, il est possible de le faire prolonger à l’Agence de l’Immigration, de la Naturalisation et des Étrangers à Ulaanbaatar. Attention, une amende d’environ 70€ par jour de dépassement de visa sera exigée pour ceux qui n’ont pas régularisé leur situation.

Les pièces à fournir

  • Passeport valide 6 mois après l’expiration du visa et possédant au moins 2 pages libres.
  • Formulaire de demande de visa (le pdf est disponible en ligne et est à imprimer puis à remplir au stylo noir, sans oublier de la dater et de le signer)
  • Photo d’identité couleur récente (moins de 6 mois), 3.5 x 4.5 sur fond clair (dimensions impératives à bien respecter).
  • Confirmation de réservation d’hôtel ou attestation d’agences de voyage confirmant l’hébergement.
  • Réservation des billets (entrée et sortie du territoire mongol). Les voyageurs se rendant avec un véhicule doivent présenter la copie de la carte grise, l’itinéraire détaillé avec les dates et les postes-frontières.
  • Attestation d’assurance de rapatriement mondial délivrée par notre compagnie d’assurance précisant notre nom, les dates exactes de notre séjour en Mongolie et le numéro de police.
  • Frais consulaires : 60€ payable par CB ou chèque français

La marche à suivre

Une fois les pièces à fournir réunies, il faut les déposer au Consulat de Mongolie (34 rue du Château, 92100 Boulogne Billancourt), du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 sans rendez-vous. Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, il est possible de faire une demande par correspondance, mais il faudra rajouter 30€ pour les frais de poste. Compter entre 5 et 10 jours ouvrables avant d’obtenir le visa. En payant le double du prix – c’est à dire 120€ – on peut obtenir le visa en 24h.

Il semble également possible d’obtenir le visa en Russie (à Moscou, Irkoutsk ou Ulan Ude) en Chine (à Beijing, Shanghai, Hohot) ou à Hong-Kong.

Enregistrement du visa

Seules les personnes qui passent plus de 30 jours dans le pays doivent impérativement se faire enregistrer dans les 7 jours qui suivent leur arrivée, auprès de l’Agence de l’Immigration, de la Naturalisation et des Étrangers (Buyant Ukhaa, Khan Uul District , Ulaanbaatar)


Arriver en Mongolie depuis la Russie, par voie terrestre

Même si le parcours est tout à fait possible en train, on va opter pour le bus, plus rapide et moins cher. Depuis Ulan Ude, le départ a lieu tous les matins à 7h30 depuis la Main South Bus Station, et l’arrivée se fait 10/12h plus tard à la Dragon bus station d’Ulan Bator. Plusieurs pauses sont prévues, le bus ne disposant pas de toilettes. Compter environ 40€ par personne (possibilité d’acheter le billet en ligne, une option conseillée en saison). Prévoir un peu de roubles / dollars (~20$ par personne) à changer au passage de la frontière car il n’y a pas d’ATM.


Quitter la Mongolie pour la Chine, par voie terrestre

A l’origine, je pensais que l’on emprunterait un train local jusqu’à Zamiin-Uud, et de là, après avoir passé la frontière en Jeep, on aurait pu enchainer avec un bus pour Beijing. Le problème, c’est qu’il est impossible de réserver ces connexions, et que pour obtenir le visa mongole, on doit absolument présenter un billet de sortie. On a donc modifié nos plans…

On rejoindra donc la Chine, et plus particulièrement Beijing, à bord de l’un des quelques trains internationaux qui assurent la liaison. Ce sera donc beaucoup plus cher, et certainement moins drôle, mais on n’a guère d’autre choix. On embarquera donc dans le train #4 qui part d’Ulan Bator chaque dimanche matin à 7h30, pour gagner Beijing le lendemain après-midi, à 14h35. Il n’y a pas de 3ème classe sur ce parcours, et une couchette en 2nde revient à 150€ avec Discover Mongolia ou avec Mongolia Train Tickets. L’agence francophone Horseback Mongolia propose également la liaison pour 190€, un bon plan pour ceux qui rechignent à traiter dans la langue de Shakespeare. Pour en savoir plus sur les conditions de voyage, consulter l’excellent site Man in seat 61 dédié au monde ferroviaire. Une bible…


Se déplacer en Mongolie

La Mongolie est un vaste pays, mais s’y déplacer en individuel n’est pas chose fréquente. Ni facile ! C’est pourquoi nous avons opté pour une liaison fiable et quotidienne, à savoir un parcours en bus d’Ulan Bator à Karakorum. Et même si le voyage ne s’annonce pas spécialement confortable, le faible coût – environ 10€ pour 7h de route – compensera ce désagrément.

Indépendamment de ce trajet, il existe de nombreux départs en bus pour d’autres villes mongoles, mais celles-ci ne se trouvent pas forcément sur le circuit touristique classique. Et il semble impossible de rejoindre les steppes reculées du désert de Gobie en transport en commun. Ce qui, dans un sens, est assez compréhensible, vu la faible densité d’habitants dans cette région !

Il est également possible de voyager en train, principalement le long de la ligne du Transmongolien, que ce soit pour des liaisons nationales ou internationales.

En revanche, difficile d’anticiper l’achat des billets de bus locaux car rien ne se fait en ligne. Le mieux est donc se présenter à la gare routière quelques jours avant le départ pour réserver sa place. Idem pour le train où on est quasiment obligés de passer par une agence si on veut s’assurer d’un départ à une date précise.

  • A titre indicatif, on peut consulter le site de l’agence Discover Mongolia qui propose des billets de trains pour des liaisons nationales et internationales. Si les tarifs pour des trajets en direction de la Chine ou de la Russie semblent les meilleurs du marché, bizarrement, les trajets à l’intérieur de la Mongolie me paraissent hors de prix. Serait-ce une erreur ?

Depuis quelques années, il semble désormais possible de louer une voiture sans chauffeur. Cela peut être une bonne option pour un prochain voyage, bien que la conduite sur piste soit un poil délicate si on veut rendre intact le véhicule à bon port !


Bon à savoir

  • Argent / Taux de change : 1€ = 3000MNT & 1000MNT = 0.35€ au 19/01/2020. La devise est le tugrik.
  • Climat (lors de notre passage) :
    • Ulan Bator : 8°C / 22°C en juin – 3 jours de pluie par mois
  • Jours fériés  :
    • Tsagaan Sar : date variable, en général, le nouvel an mongol se situe entre la fin du mois de janvier et le début du mois de février. Sept jours fériés marquent cette fête.
    • Naadam : fête nationale, du 11 au 13 juillet.
    • Jour de l’Indépendance : 26 novembre.
  • Hébergement :dans la capitale, on trouve des chambres à tous les prix, avec ou sans salle de bain privée. Ailleurs, c’est un peu plus compliqué car la plupart des voyageurs ont l’hébergement inclus dans le tour, sous une yourte la plupart du temps. Nous avons tout de même trouvé une guesthouse à Karakorum qui propose activités et tours à la journée. Notre fourchette de prix sera comprise entre 25€ et 35€ pour deux. Pour ceux qui préfèrent des hébergements moins chers, on trouve aussi de nombreux lits en dortoir. Avec un budget plus conséquent, il y a des camp de yourtes un peu « luxe » mais cela semble très touristique…
  • Guides utilisés : Guide numérique Lonely Planet Mongolie
  • Heure (en été) : Paris 12h => 18h Ulan Bator. Certaines villes de l’ouest du pays sont une heure en avance sur celle de la capitale.
  • Santé et vaccins conseillés : DTPolio, Hépatite A & B, Typhoïde et éventuellement rage pour les séjours en zone rurale. Hors période hivernale, vaccin encéphalite à tiques conseillé pour les randonneurs. Il est recommandé de ne pas consommer de viande de rongeurs (marmottes), et d’éviter le contact avec les animaux malades ou morts. Il est aussi recommandé d’utiliser un insectifuge sur la peau et les vêtements, afin de prévenir risque de piqûre de puces ou de tiques infectées par un rongeur.Prendre ses médicaments habituels car beaucoup de contrefaçons dans le pays. Enfin, même si à Ulan Bator, l’eau du robinet est considéré comme potable, mieux vaut ne boire que de l’eau filtrée ou minérale.
  • Électricité : 220V – Les prises de type C et E sont les mêmes qu’en France.
  • Visites et musées : il ne semble pas y avoir de tarif « senior » réservé au plus de 60/65 ans. Néanmoins, le prix des entrées dans les sites reste abordable, entre 2€ et 10€ par personne. Le supplément pour la prise de photos est parfois prohibitif, entre 5€ et… 25€ ! Pour info, une excursion au départ de Karakorum organisée par la guesthouse est facturée 130$ la journée, tout inclus.
  • Communications, wifi & cartes SIM : à Ulan Bator, le wifi est disponible dans quasiment tous les hôtels et auberges. En dehors de la capitale, ça se complique un peu ! Le mieux est d’acheter une carte SIM locale, le réseau 3G étant très correct (mais pas dans le désert, logique !). A priori, pour une bonne couverture, mieux vaut préférer l’opérateur Unitel qui propose 20Go valables 30 jours, pour 40.000T~15€.
  • Blogs et sites utiles :
    • Discover Mongolia, une agence de voyage locale qui propose tours en groupe ou personnalisés, billets de trains…
    • Out of your confort zone, un blog qui relate sa découverte de Karakorum en individuel
    • Gaya Guesthouse, une bonne adresse à Karakorum, qui organise également des tours individuels.
    • Horseback Mongolia, une agence franco-mongole qui organise de beaux tours à cheval. (à consulter même si on ne prévoit pas de trek car le site est très bien fait et regorge d’infos pratiques et culturelles)

Combien de temps ? Quand ? Où ?

  • 11 jours / 10 nuits, du 18 au 28 juin 2020
  • 10 nuits à l’hôtel
  • Étapes et visites prévues :
    • Entrée en Mongolie depuis Ulan Ude en Russie, bus – 1 jour
    • Ulan Bator (3 jours / 4 nuits) : Monastère de Gandan, Musée des Beaux-Arts Zanabazar, Galerie nationale mongole d’Art moderne, Choïjin Lama Khiid, Musée national de Mongolie, Palais d’hiver du Bogd Khan, Mémorial de Zaïsan
    • Trajet Ulan Bator  / Karakorum en bus local – 7h de route
    • Karakorum (3 jours / 4 nuits) : Monastère d’Erdene Züü, Kharakhorum Museum, excursions Orkhon Valley & Elsen Tasarkhai / Sand Dune
    • Trajet Karakorum / Ulan Bator en bus local – 7h de route
    • Ulan Bator (1 jour / 2 nuits) : repos
    • Traversée de la Mongolie en train depuis Ulan Bator, entrée en Chine, arrivée à Beijing – 2 jours / 1 nuit